Concepteur Vendeur cuisine à DGO: la nouvelle rémunération remise en question

Lors de la réunion du Comité Economique et Social du 28 août 2019, nous sommes revenus sur la nouvelle rémunération vendeur décidée unilatéralement par la Direction.

Pour rappel, l’entreprise, devant appliquer une nouvelle classification pour ses concepteurs cuisines (III-1 à IV-2 au lieu de I-2 à III-I) a décidé de mettre tous les concepteurs cuisines au niveau III-1 (qui est désormais le niveau débutant) et de revoir le variable (voir article précédent) avec une période de test de 3 mois.

Lors de cette réunion CSE, comptant une conceptrice cuisine dans nos rangs, nous avons démontré à l’aide d’un tableau tout simple la différence entre les 2 systèmes de rémunérations.

Pour la réunion, la comparaison a été faite uniquement avec le niveau III-1 de l’ancienne classification sur lequel les pertes apparaissent clairement. Pour cet article, nous avons développé ce tableau pour tous les anciens niveaux et donc pour tous les concepteurs.

Voir ici le tableau comparatif

Les résultats traduisent bien le sentiment de la plupart des concepteurs, à savoir que quasiment seulement la première tranche de marge commandée y trouve son compte pour le reste ce ne sont que des pertes pour tout le monde. Sans parler bien sur du calcul du bonus qui lui aussi est en défaveur des concepteurs.

Pour démontrer, qu’il était possible de maintenir une rémunération au moins identique à l’ancienne rémunération nous avons proposé un nouveau calcul de variable en maintenant le système ancien de calcul du bonus et en revoyant les pourcentages sur les tranches de marges commandées. Nous avons fait l’exercice uniquement sur le niveau III-1 puisque le nouveau système décidé par l’entreprise ne prévoyait que ce seul niveau… IL est bien entendu possible de l’étendre pour tous les niveaux que prévoit la nouvelle classification et qui pour nous doivent être mis en place.

L’entreprise nous a indiqué qu’elle avait également fait les calculs et qu’ils traduisaient bien ces pertes. Nous avons donc réitéré notre demande d’une négociation qui devrait porter notamment sur les points suivants :

  • Transposition de l’ancienne classification ( I-2 à III-2) sur la nouvelle (III-3 à IV-2)
  • Détermination du montant du fixe par niveau/échelon
  • Revoir le pourcentage par tranche de marge commandée
  • Remise en place de l’ancien calcul du bonus

La direction nous a confirmé sa volonté de procéder à une négociation pour revoir la rémunération des concepteurs ainsi que la mise en place des autres niveaux de la nouvelle classification. Elle devrait se faire au mois d’octobre.

A suivre…