+ de 53 millions d’euros

+ de 53 millions d’euros

C’est le résultat de l’exercice 2018 de DARTY GRAND OUEST.

Et pourtant, cette année, lors des négociations de salaires, la direction générale a fait des propositions largement insuffisantes au regard de ces résultats, les voici :

Intéressement : pas d’intéressement cette année car critère de déblocage (CA+1%) non atteint, or durant les négociations de l’accord, la direction générale nous a vendu ce critère comme presque inenvisageable de ne pas l’atteindre, et finalement…non atteint. La contrepartie proposée est une enveloppe bien inférieure à ce qu’aurait rapporté l’accord d’intéressement avec seuil de déclenchement atteint.

Salaire :  augmentation de la grille EOT de 1,5% (hors concepteur cuisine), et seulement 1% pour les hors grille.

Prime vacances : Cette prime existe à la FNAC, elle vient d’être mise en place à DIF et DGE, et à DGO ? réponse de la direction : non.

Pourtant DGO reste l’une des filiales les plus rentables du groupe.

Quelle est la moralité ? On donne à tous, mais pas à ceux qui ont les meilleurs résultats ?

Et on rajoute quelques mesurettes, trop anecdotiques pour les évoquer.

Ces propositions ne sont, ni satisfaisantes, ni le reflet de nos résultats 2018, et de la bonne tendance du début d’année 2019, vous pourrez le constater par le montant de la participation que vous allez recevoir prochainement …

Et, comble du comble !! à la fin des négociations, on nous annonce une probable négociation sur l’harmonisation de la participation pour les prochaines années.

Pour rappel, la rentabilité de DGO est plus de deux fois supérieures à la rentabilité moyenne du groupe. Autrement dit, à partir de l’an prochain, si harmonisation il y a, le montant de la participation pourrait chuter et atteindre des chiffres de l’ordre de 50% de baisse, totalement inacceptable à nos yeux !!

La CGT DGO demande légitimement la reprise des négociations de salaire.