Le CQP vendeur = montée d’un échelon +1500 euros de prime

Le CQP, qu’est-ce donc ?

C’est un Certificat de qualification professionnelle. Il atteste, au plan national, les qualifications professionnelles relatives à un métier ou à un emploi propre à la branche des commerces et services de l’audiovisuel, de l’électronique et de l’équipement ménager.

Actuellement le seul CQP qui a été élaboré par notre convention collective est celui de  : « Vendeur-conseil en téléphonie et/ou en électroménager et/ou multimédia »

L’intérêt de ce CQP 

Le premier avantage à disposer de ce CQP, c’est qu’il permet, notamment pour des salariés peu qualifiés, d’améliorer leur employabilité.

L’autre intérêt, c’est sa valorisation financière, en effet, l’obtention de ce certificat permet de monter d’un échelon et de bénéficier d’une prime de 1500 euros versée en 2 fois.

Comment obtenir ce CQP et quels sont les publics visés ?

Deux formules pour obtenir le CQP :

  1. Dans le cadre d’un parcours de formation individualisé
  2. Dans le cadre d’une VAE

L’accès à ce  CQP  est ouvert aux publics suivants :

dans le cadre du parcours de formation individualisé (Formule 1) :

– les nouveaux entrants ;

– les salariés en activité dans une entreprise de la branche ;

– les jeunes sortis du système scolaire ;

– les demandeurs d’emploi, inscrits à Pôle emploi ;

 

– dans le cadre d’une VAE (Formule 2) :

– les salariés en activité dans une entreprise de la branche et disposant d’une expérience professionnelle de 3 ans dans le métier durant les 5 dernières années ;

– les demandeurs d’emploi, inscrits à Pôle emploi, et disposant d’une expérience professionnelle de 3 ans dans le métier durant les 5 dernières années.

 

Les engagements du Groupe Fnac-Darty sur ce CQP :

Lors de la réunion du Comité d’Entreprise Darty Grand Ouest du 25 janvier 2018, la direction a présenté les orientations stratégiques de la formation professionnelle pour l’exercice 2018. Dans ces orientations, l’entreprise a formulé sa volonté de développer l’employabilité des salariés notamment en proposant des parcours de formation certifiants/diplômants pour les populations des magasins.

A notre question de savoir si dans les certifications visées, il était prévu le CQP vendeur (seule certification valorisée financièrement et directement), la Direction a clairement indiqué que oui.

Notre regret, en raison d’un timing contestable(volonté de faire une seule réunion dans laquelle les membres du comité d’entreprise étaient consultés d’une part sur le bilan de la formation de l’exercice précédent, sur les orientations stratégiques de la formation pour l’exercice suivant et le plan prévisionnel pour l’exercice suivant, le tout avec 12 points à l’ordre du jour), c’est de n’avoir pu obtenir une seconde réunion pour développer en détail le parcours envisagé par l’entreprise pour ce CQP…

En tous cas, notre souhait pour le parcours de formation visant ce CQP, c’est qu’il s’inscrive dans un cadre garantissant un accompagnement du salarié tout au long de ce parcours avec un financement complet par l’entreprise.

Ces cadres sont parfaitement identifiés et permettent un financement par les AGEPHOS : inscription au plan de formation (malheureusement rien d’indiqué dans le plan prévisionnel présenté aux membres du Comité d’Entreprise), contrat de professionnalisation et période de professionnalisation à l’initiative de l’entreprise.

D’autres cadres peuvent être envisagés. Notre volonté, en l’absence d’informations précises sur le parcours privilégié par l’entreprise, est de porter le sujet lors des prochaines négociation annuelles obligatoire (NAO). Sans une réelle implication de l’entreprise sur ce CQP, la démarche pourrait s’avérer un véritable parcours du combattant…

Notre conseil si vous êtes intéressés, demandez ce parcours, parlez-en lors de votre entretien de professionnalisation et également lors de l’entretien annuel. N’oubliez pas, ce certificat améliore votre employabilité et vous permets de monter d’un échelon quel que soit votre niveau dans la grille de classification avec, cerise sur le gâteau le versement d’une prime de 1500 euros en 2 fois. Par les temps qui courent, tout cela n’est pas négligeable.

Les sources utiles :

l’accord de mise en place du CQP dans la branche

le mode d’emploi du CQP

L’outil n°1, dossier de candidature

référentiel des compétences