Comité de Groupe du 2 avril 2020 : Peu d’informations

En bas de cet article, vous trouverez des compléments de réponse écrits de la part du Groupe et à jour au 8 avril 2020 sur les questions posées par les différentes organisations syndicales lors de la réunion du 2 avril 2020.

 

A l’issue de la réunion du Comité de Groupe du 2 avril 2020, peu d’informations nouvelles ont été apportées, en raison d’attente, pour certains points, d’arrêtés gouvernementaux , pour d’autres cela nécessite de creuser le sujet et également par manque de temps.  La réunion était limitée à 2h. Une autre réunion de Groupe est prévue jeudi prochain de 14h à 16h. 

Voilà les quelques éléments de réponse du groupe sur des sujets qui étaient attendus et quelques rappels également :

Le protocole de sécurité des livreurs :

Je mets mon masque et mes gants (obligatoire pendant les livraisons à domicile) •La livraison se fait en simple dépose sans rentrer chez le client et donc sans contact. •Appel préalable du client pour lui demander de sortir récupérer son colis à l’extérieur. •Le livreur met un «V» sur la tablette et prend une photo du colis entre les mains du client (visage du client hors cadre). •Pas de D3E

Pour les Intervenants à domicile :

Rappel des consignes de sécurité lors de la prise de RDV (CRC + cellule prévisionnelle Centre de service)
Message envoyé par mail aux clients la veille de l’intervention
Appel préalable obligatoire auprès de nos clients avant intervention pour sécuriser la réalisation de l’intervention: •Je demande à mon client si je peux intervenir et en cas de doute, je propose le report du RDV de 14 jours, •En cas de doute, j’en informe mon manager, •J’informe le client, sur le fait de respecter une barrière sanitaire d’un mètre minimum entre lui et moi,
Pendant l’intervention les précautions suivantes doivent être prises •Je mets mon masque et mes gants •Je salue le client sans lui serrer la main, •Je demande à mon client de ne pas rester dans la même pièce que moi, •Je demande au client si je peux utiliser son évier pour me laver les mains avec du savon au début et à la fin de chaque intervention, ou j’utilise un gel hydro-alcoolique •J’éternue dans ma manche •J’utilise des mouchoirs à usage unique et les jettent dans une poubelle

Débats sur la moyenne du nombre d’inter, annoncées de 4 par la direction mais sur le terrain beaucoup de remontées de tournées à 7 ou 8. Nous avons demandé une limite à 5 maxi.

Sur la prime de continuité de l’activité économique

L’entreprise indique vouloir l’intégrer dans le dispositif de prime “gilet jaune” ou macron comme dit l’entreprise. 100 euros net la semaine au temps de présence pendant toute la durée de la crise. Celle du mois de mars sera versé sur le salaire d’avril car trop compliquée à intégrée dans celui de Mars. Notre demande était qu elle soit généralisée aux salariés également contraints de travailler en télétravail et qu’une information d explication soit faite sur le pourquoi du non versement surle salaire de mars.

Rémunération pendant le chômage partiel :

Maintien de salaires du mois de mars pour les salariés en chômage partiel selon les modalités suivantes: •le mois de mars, pour sa partie fixe, incluant la prime d’ancienneté à 100% pour ceux qui y sont éligibles, •la rémunération variable mensuelle correspondant : au mois de février pour les salariés Fnac y compris FDPS et un mois de mars reconstitué sur une moyenne des 12 derniers mois pour ceux de Darty, conformément aux pratiques/modalités existantes au sein des périmètres respectifs.

Concernant la rémunération du mois d’avril, les arbitrages seront pris en fonction des décisions gouvernementales relatives au confinement et à la fermeture des magasins. La semaine prochaine une nouvelle réunion lors de laquelle, si décret sorti, une information sera faite sur la décision prise par le groupe.

Sur le versement de la participation et intéressement :

volonté de l’entreprise de tenir le calendrier ( versement pour le 31 mai)mais confrontés aux problèmes d’acheminement des courriers et obligation de changer le fond de versement par défaut pour garantir les sommes qui y seront versées et celles y figurant déjà. Pas de volonté de verser au 31 /12/2020 comme un décret le permettrait.  Au 8 avril 2020, la direction a indiqué que le versement serait décalé au plus tard au 30 juin 2020. 

Voilà globalement les quelques éléments de réponse données par l’entreprise. Bien entendu, nous poussons pour obtenir toutes les réponses dont vous avez besoin et nous continuons de revendiquer pour la sécurité des salariés qui continuent de travailler et dans l’égalité de traitement au regard des valorisations. Nous demandons bien sur aussi un engagement du Groupe sur une rémunération à 100% pour les salariés en chômage partiel.

Prochaine réunion du Comité de Groupe Jeudi 9 avril 2020 à 14h en visio conférence.

Nous vous informerons des points essentiels.

Eléments de réponse écrits au 8 avril 2020 par le Groupe