SALAIRES EN SOLDES !

  • par

C’est la période des soldes et même les salaires sont en soldes !

En effet, l’augmentation du SMIC et celle des minima conventionnels (en dessous du SMIC sur les premiers niveaux) depuis le 1er janvier 2022, creusent davantage encore l’écart de la plupart des salaires de bases de nos grilles avec le SMIC et les minima conventionnels.

Beaucoup de primes variables, sensées assurer l’animation, ne serviront, en réalité, qu’à garantir un salaire minimum légal (déjà très bas), soit le SMIC, soit un minima conventionnel, s’il est plus haut que le SMIC.

Les négociations salariales annuelles, auxquelles l’entreprise est assujettie, ne sont prévues que pour février et Mars. Pendant ce temps-là, nos grilles de salaires ne bougeront pas. Elles subiront un tassement et les variables perdront leur sens. Bref les soldes !

Le turn-over, chez Darty est très important, le niveau des salaires et l’exigence attendue en contrepartie de ceux-ci, en sont sûrement les raisons principales.

Les limites du dialogue social, tant vanté chez Darty, ont peut-être été atteintes.  La preuve, un groupe de discussion mis en place pour revoir la rémunération des vendeurs, s’est vu refusé ses propositions, après plusieurs mois de quoi ? de discussions bien sûr ! On ne peut pas prendre l’excuse économique, le Groupe Fnac-Darty se porte à merveille.

Bougeons pour faire bouger les salaires !

 La CGT, appelle le 27 janvier 2022, à un mouvement social interprofessionnel, pour l’augmentation des salaires. Ce mouvement doit être d’ampleur, pour inciter les entreprises à verser des salaires décents à leurs salariés. La pression doit changer de « camp ».

Nous invitons le plus grand nombre de salariés à participer à ce mouvement, d’autre sont également prévus. Nous demandons l’ouverture, dès à présent, des négociations annuelles obligatoires sur les salaires, chez Darty.

La CGT Darty Grand Ouest

Format tract PDF